Quelles sont les pandémies qui ont marqué le 20e siècle ?

La cohabitation quasi constante avec des micro-organismes pouvant causer des maladies infectieuses a été à l’origine de plusieurs épidémies depuis l’antiquité. Le 20e siècle en particulier a connu 4 épisodes épidémiques que vous découvrirez dans cet article.

La grippe espagnole (1918-1919)

Avec près de 50 millions de personnes tuées dans le monde entre 1918 et 1919, la grippe espagnole est la première épidémie meurtrière du 20e siècle. Elle survient dans un contexte d’après-guerre et affecte environ 1 milliard de personnes sur la planète. Si l’appellation grippe espagnole fait croire qu’elle est née en Espagne, ce n’est en réalité qu’un concours de circonstance. En effet, seule la presse espagnole avait la liberté nécessaire, en raison de sa neutralité dans le 1er conflit mondial, pour informer l’opinion internationale sur cette pandémie.

Le choléra (1926-1932)

Présent dans le delta du Gange (Inde) où il sévit périodiquement, le choléra traverse les frontières européennes en 1930 par la Russie, la Pologne puis l’Allemagne. En 1932, des cas de choléra sont détectés en France où il fera près de 100 000 victimes. Mal documenté à l’époque, le choléra entraîne une déshydratation rapide du patient conduisant à la mort au bout de quelques heures.

La grippe asiatique (1956-1957)

Causée par un virus de type H2N2, la grippe asiatique est à l’origine d’environ 3 millions de décès dans le monde. Originaire de la Chine, elle a parcouru successivement l’Australie, l’Amérique du Nord, l’Europe puis l’Afrique. Si elle fait beaucoup moins de morts que celle de 1918, c’est parce que des dispositions ont été prises très tôt pour la maîtriser. C’est d’ailleurs au cours de cet épisode que les premiers vaccins contre la grippe ont été mis au point.

Le SIDA (1981 — aujourd’hui)

Découvert en 1983 par Luc MONTAGNIER (équipe française) suite à une recrudescence de pneumocystose constatée deux ans plus tôt aux États unis, le virus du SIDA donne du fil à retordre à la science depuis 40 ans. Avec plus de 35 millions de décès enregistrés depuis son apparition, et 40 millions de porteurs à ce jour, l’épidémie du SIDA est la seule à avoir traversé deux siècles.