Non classé

Quelques remèdes naturels pour lutter contre l’infertilité

De nos jours, l’infertilité est un phénomène qui affecte la majorité des couples. Pour le traiter, vous avez la possibilité d’utiliser les produits pharmaceutiques ou les tisanes naturelles. Par ailleurs, si vous optez pour la seconde méthode, vous devez d’abord consulter un médecin et prendre son avis. Retrouvez donc dans cet article quelques remèdes naturels contre l’infertilité.

Les feuilles de framboisier

Pour lutter contre votre infertilité, vous pouvez utiliser les feuilles de framboisier. Connues de plusieurs personnes, elles contiennent des nutriments qui sont très bénéfiques à la fertilité. Parmi les nutriments de cette feuille, vous avez le calcium en quantité. Ce dernier tonifie l’utérus et prépare le milieu pour une grossesse.

Cependant, sachez que le framboisier a un très bon goût. Donc, vous n’aurez pas de difficulté à boire l’infusion. Pour préparer cette dernière, vous macérez dans 1 litre d’eau potable 15 g de feuilles de framboisier pendant 4 heures de temps. Ensuite, vous filtrez et vous buvez 4 à 5 tasses par jours pendant 3 mois environ. Durant cette période, si vous remarquez que vous êtes enceinte, vous arrêtez le traitement. Toutefois, si vous avez besoin d’un renseignement sur la fertilité, retrouvez le ici.

Les feuilles d’ortie

Tout comme le framboisier, les feuilles d’ortie sont très efficaces pour lutter contre l’infertilité. En effet, elles contiennent assez de minéraux et de chlorophylle qui sont bénéfiques pour les reins et les glandes surrénales. En consommant la tisane d’ortie, votre utérus sera tonifié et vous serez également moins stressé. Contrairement au framboisier, même si vous tombez enceinte et après l’accouchement, vous pouvez toujours continuer avec l’infusion d’ortie. Les feuilles de ce dernier contiennent également d’autres nutriments et de vitamines qui protègent la grossesse et diminue les risques d’hémorragie. Cette infusion est conseillée pour l’après-accouchement parce qu’elle stimule la lactation. Toutefois, sachez qu’il existe beaucoup d’autres feuilles de fertilité comme le pissenlit, le trèfle des prés, le gattilier, etc.